Écrire sa biographie !

Écrire sa biographie pour transmettre son patrimoine émotionnel

La page n’est pas blanche !


Certainement que, au début, on écrit parce qu’on en a envie. C’est souvent le cas lorsqu’on est adolescent, on veut écrire car on n’arrive pas à s’exprimer et pourtant, on a mille choses à dire. Mais la réalité, c’est qu’on écrit pour être lu et ainsi provoquer le dialogue, l’échange. Après, lorsqu’on vieillit, le manque de temps nous rattrape et les outils numériques d’aujourd’hui nous permettent d’horodater notre vie par des photos, des vidéos. Pourtant, l’écriture est un moyen plus puissant pour décrire sa vie.

C’est bien l’âme qui s’exprime par l’écriture, ou inversement, l’écriture est le traducteur de l’âme. C’est la façon la plus fiable d’exprimer ses pensées. Le sens des mots révèle la puissance de votre état d’esprit. C’est un formidable moyen de faire le point sur sa vie. Tous nos écrits nous mènent au “point”. Ce point est rarement possible dans la vie active. On peut même penser qu’on nous empêche de le réaliser car voir où l’on en est provoque aussi des changements de direction. Pourtant, cela fait tellement de bien de visiter sa vie, de revoir le parcours, de retrouver les joies, les bonheurs. C’est le meilleur moyen de marquer les étapes de sa vie. On se rend compte, en relisant le chemin parcouru, de l’évolution de notre pensée. S’il faut laisser une trace de sa vie, c’est bien l’encre qui forme le sillon.

Journal pour écrire ses souvenirs
#journal
L’écriture permet aussi de noter les erreurs.

Voir en face nos démons permet de mieux les combattre à l’avenir. Cette prise de conscience personnelle est forcément constructive. Elle pourra même aider vos futurs lecteurs à comprendre leurs propres névroses. L’écriture c’est une bulle, un véritable espace de liberté, un instant de paix alors forcément la sincérité s’installe et très souvent la vérité apparait. L’autre avantage, c’est que l’on va rapidement à l’essentiel.  On ne se noie pas dans les paroles futiles.

Lorsqu’on écrit, on peut, avec quelques mots, transmettre une émotion. Imaginez votre père expliquer le moment où, pour la première fois, il vous a pris dans ses bras ! Imaginez lire le journal de votre mère où elle raconte votre premier jour d’école, votre tenue, votre cartable et surtout la tête que vous avez fait lorsqu’elle vous a laissé.  Écrire c’est ce pouvoir d’aller à l’essentiel et de laisser un héritage d’une richesse inouïe… Écrire un journal, c’est résumer l’expérience d’une vie. Vous l’avez compris, écrire fait du bien et chacun y trouvera un baume.

A défaut d’écrire, il faut décrire.

Suivons une méthode

Voilà une motivation extraordinaire. Mais comment faire ? On commence par quoi ? Il n’y a pas de vérité, vous faites comme vous voulez. Il faut juste accepter que c’est un peu égocentrique, mais on s’y fait rapidement ! Cependant, il y a quelques points qui peuvent vous aider :

  • POURQUOI ?

Déjà, posez-vous la question du pourquoi ai-je envie d’écrire ma vie ? Il se peut qu’un poids dans votre vie doive être libéré, l’écriture coupera toutes les chaines. Cela peut être aussi parce que vos expériences ont été nombreuses et que vous souhaitiez lister tous ces souvenirs. On peut écrire pour mettre noir sur blanc des conseils à transmettre à ses enfants. Enfin, on peut tout simplement vouloir parler de l’époque et avoir une biographie très journalistique. Décrivez tout simplement votre quotidien, quelques mots, une phrase, une impression. Vous verrez au début ce n’est peut-être pas facile mais avec le temps vous prendrez l’habitude et je suis certaine que cela peut même vous manquer !


Ce qui me permet de rebondir sur le style…

  • LE STYLE

Vaste sujet. Forcément, on se dit qu’on n’a aucun style. On dit “je” ou “il” ? Eh bien, ce n’est pas bien grave. L’important c’est de trouver les mots qui correspondent parfaitement à votre pensée. Pour vous aider, construisez rapidement un petit plan, sur une feuille à côté, un petit guide qui vous aidera à noter votre squelette pour rédiger vos pages. Vous pouvez par exemple toujours commencer votre paragraphe par le décor de l’endroit où vous êtes, ou par une musique que vous écoutez en ce moment, ou un bon plat que vous avez découvert.

Puis, vous pouvez dater votre page en indiquant la météo au moment de la scène. Ensuite, vous pouvez parler des personnages qui sont avec vous au moment de ce souvenir, faire une description du lieu où se déroule la scène… Souvent les écrivains ramènent leurs moments d’écriture à une photo ou un film. Ils visualisent la scène où se passe l’action. On peut parler du temps, de sa journée de travail, de ses enfants et de leur parcours, de ses voyages, de là où l’on habite, de ses projets.

Tous ces états d’âme vont alimenter votre biographie.

Vous à travers ce monde. Tout est important, chaque jour peut vous amener à remplir une page. Une règle aussi toute simple : laissez parler votre inspiration. Votre style est un style et c’est très bien comme cela. Et puis enfin, piochez dans d’autres autobiographies pour trouver un modèle qui vous plait.

Souvenirs de moments de vie, biographie.
  • ON COMMENCE PAR OÙ ?

Vous avez le choix. Commencer par le plus loin dont vous vous souvenez, ou le moment présent, ou le moment de votre naissance. Vous pouvez attaquer le plan de votre biographie par un axe temporel du plus ancien au plus jeune, ou un axe concentrique : vous partez du moment présent et vous étendez le cercle de votre vie. Vous pouvez aussi imaginer être au centre de votre histoire et créer tous les liens entre les autres personnes autour de vous, ou à l’inverse être comme un grand témoin de la Vie en générale.

  • POSEZ-VOUS DES QUESTIONS !

Parfois on a du mal à écrire car on ne se pose pas de questions sur sa vie alors que bien souvent, la famille, les amis, les collègues ont des réponses sur nous. Comment s’est passée votre naissance ? Comment étiez-vous à l’école ? De quelle façon vous voyaient vos amis.es ? Quand avez-vous fait votre premier voyage ? Qui était votre premier amour ? Mille questions et surtout mille réponses qui vont reconstituer un puzzle.

  • UTILISEZ CE QUE VOUS AVEZ

Allez, c’est parti ! Lancez une expédition dans le grenier chez vous mais aussi chez vos parents. Vous allez forcément tomber sur une boite à photos ou une malle à souvenirs. Rien qu’avec ça, vous allez pouvoir écrire 20 pages !

  • À QUI EST DESTINÉ CE LIVRE ?

Même si on a du mal à répondre à cette question, il faut quand même se la poser car si ce livre est pour ses enfants, on ne dit certainement pas les mêmes choses que si c’est pour toute sa famille.

Superbe univers de #NEMANJA SEKULIC

Écrire au jour le jour avec toodays.me

Vous vous en doutez, on a pensé à tout cela pour toodays.me. Vous trouverez une rubrique “Journal”. On a fait simple : une question est posée chaque jour. C’est pour lancer les doigts sur le clavier… Répondez à la question et, les jours où vous serez plus inspiré.e, laissez danser vos mains sur les touches pour qu’elles racontent votre journée, vos impressions, vos coups de coeur, vos coups de gueule. Ne vous posez pas trop de questions, soyez naturel.le. Ce n’est pas au moment présent que vous allez profiter de ce trésor d’écriture, c’est au bout de quelques mois, quelques années où vous découvrirez avec bonheur votre prose. Puis, pour la confidentialité, ou les choses interdites, secrètes, on a justement inventé la boite secrète… Là, vos mots au parfum de poudre resteront à l’abri des regards !

Victor & Romy

Philippe & Peggy