Créer une start-up

Au début, il y a une idée

Créer une entreprise, c’est trouver sa place dans un écosystème existant. Créer une start-up, c’est la conquête de l’Ouest.

Toujours en utilisant le prisme du souvenir, voici une vidéo de 2013 sur le sujet. C’est vraiment à voir car finalement en 10 ans, la méthodologie est la même. Certaines personnes dans cette vidéo (listées en fin de l’article) ont changé de projet mais l’esprit, les bons conseils, l’audace, l’énergie positive sont bel et bien là.

Et nous, notre idée ? J’en profite pour vous redonner les liens de tous nos réseaux :
https://linktr.ee/toodays.me

Les témoignages sont formateurs

Vous trouverez dans ces témoignages de nombreuses clefs pour réussir et nous avons compilé quelques remarques qui font avancer plus vite. Il y a plein de remarques qui m’ont fait sourire car elles correspondent parfaitement à ce que nous avons vécu (et ce que nous vivrons certainement) avec toodays.me.

Nous vous invitons donc à regarder attentivement cette vidéo. Tout est dedans. Et quand on découvre les personnes interviewées, on se dit : “bon …ok, il y a du niveau !”

Cette vidéo est une médecine.

Quelques remarques sorties de la vidéo

Pour ceux qui n’auraient pas le temps ou pour ceux qui veulent régulièrement s’inspirer, voici quelques phrases glanées sur les 52 minutes.

Il faut être très naïf pour être entrepreneur.
On a besoin de plus de leader et moins de chefs dans nos entreprises.
Il faut être très proche des utilisateurs.
J’en ai eu des nuits blanches !
Si tu analyses tous les risques, tu n’avances jamais. Sachons fermer quelques zones et avoir un côté rebelle.
Prenez tout le temps, chercher des conseils.
Plus personne n’a peur de croquer le monde.
Créer une start-up

Une start-up se cherche constamment et c’est beau.
Quand on arrive enfin sur des rails, on n’est plus une start-up.
Comment vous faites pour satisfaire constamment vos clients ?
Tester le growth Hacking.
Faire venir le monde à soi.
Toujours être confronté à l’angoisse, être toujours face à des obstacles.
On répond à l’angoisse par l’action.
Tous les moments sont éphémères, les bons comme les mauvais.


Il y a les créatifs et les copieurs.
Il faut penser long terme dans le projet.
Enrichissez votre écosystème par votre présence.
Le futur appartient à ceux qui croient en la beauté de leurs rêves.
Les entrepreneurs d’aujourd’hui préfèrent jouer collectif.
Mon entreprise avait 3 semaines de cash et Marc Zuccherberg a aimé notre jeu, nous sommes désormais à 100 millions d’abonnés.
Ne pas avoir peur de faire un pivot, c’est-à-dire d’abandonner ce que l’on fait et de recommencer sur une autre voie en très peu de temps.
Créer une start-up
Au lieu de se concentrer sur le business plan, on va se concentrer sur notre produit et nos clients.
Il faut lancer rapidement son produit pour avoir un retour des utilisateurs et modifier si besoin,
“Si vous n’avez pas honte de votre produit quand vous le lancez, c’est que vous l’avez sorti trop tard !”
Recette de la réussite : délégation, partage d’informations, collaboration et grande transparence.
L’exercice du recrutement est une clef de la réussite.
Je crois beaucoup aux éclosions tardives.
Prenez des gens qui sont prêts à tout inventer.
Il faut oser recruter à contre-emploi.

On a les chiffres sur à peu près tout et c’est très important.
Ayez un pilotage financier très pointu.
Il ne faut pas oublier de prendre des risques, il ne faut pas s’endormir.
Quelqu’un qui n’a pas connu d’échec, c’est qu’il n’a pas assez osé, qu’il n’a pas assez pris de risques.
Tous les acteurs de la technologie ont un mixte de croissance interne et de croissance externe.
On parle aujourd’hui de disruption de marché.
Les grands groupes aujourd’hui doivent savoir repérer les pépites et les acquérir.
L’absence de décision en France est juste mortelle, décidez-vous !


Le monde du CAC40 et des start-up est seulement en train de se rencontrer.
La recherche de fond fait partie du game, la chaîne de financement se restructure.
J’ai réussi et j’investi dans les start-up comme si c’était une sorte d’impôt social.
Il vaut mieux passer plus de temps à vendre ses produits qu’à demander de l’argent.
Quand on a un “fond” chez soi, on n’est plus libre de la même façon.
Ce qui est plus compliqué c’est de grandir.
Le réseau est une véritable clef de voûte et un réel tremplin.
Il y a plus de 200 incubateurs sur le territoire français.


Il faut apprendre à penser grand.
Être dans un incubateur, c’est être dans la même place du village.
Il faut que les Français prennent leur destin en main.
L’entrepreneur, c’est le nouveau conquérant.
Créer une boite en France aujourd’hui c’est simple, alors il faut le faire.
Le plus dur n’est pas d’avoir l’idée mais c’est de l’exécuter correctement.

Créer une start-up

Personnes interviewées :

Xavier Niel, Free

Manuel Diaz, eMakina

Celine Lazorthes, Leetchi

Pascale Vicat-Blanc, Cloudweather

Jules Vo Dinh, Mostro inc

Christine Richard, Bmobile

Alexandre Malsh, Melty

Frédéric Mazella, Blablacar

Carlos Diaz, Kwater

Justin Ziegler, Price Minister

Frédéric Montagnon, Secret média

Julien Barbier, While 42

Jacques-Antoine Granjon, vente-privée

Mathieu Nouzareth, Fresh planet

Erwann Mentheour, Fitnext

Pierre Kosciusko Morizet / Pierre Krings, Kernel

Sarah Azan / Hannah Oiknine, babbler

Catherine Barba, CB Group

Martin Destagnol , Box

Hiroshi Mikitani, Rakuten Group

Patrick Robin, Avolta Partners

Patrick Bertrand, Cegid

Julien Hervouet, iAdvize

Loic Le Meur, Le Web

Ludovic le Moan, SigFox

Jonathan Benhamou, PeopleDoc

Thierry Petit , Showroomprivé.com

JB Rudelle, Critéo

Xavier niel, free

Stéphane Distinguin, Fabernovel

Benoit Grossmann, IDinvest

Juan Antonio Hernandez , l’Accélérateur

Marc Rougier, Scoop it

Pierre chappaz, Kelkoo

Jean -Philippe Fleury, matériel.net

Jean-Luc Bernard, Netwave

Fany Pechiodat, Mylittle paris

Fabrice Sergent, Cellfish Media

Jean-Louis Benard, Brainsonic

Marie-Claire Capobianco, BNP

Charles Christory, Adictiz

Giuseppe de Martino, Dailymotion

Ilan Abehassera, Producteev

Pierre Louette, DG Orange

Mickael Froger, Lengow

Raouti Chehih, Euratechnologies

Nicolas Celier, Alven Capital

Jean-David Chamboredon, Isai

Solomon Hykes, Docker

Ouriel Ohayon, Appsfire

Fabrice Grinda, FJ Labs

Richard Ollier, Giroptic

Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la communication

François Veron, Newfund.

Philippe & Peggy