Start-up : ce qu’il faut savoir

Start-up : ce qu’il faut savoir. C’est prétentieux comme accroche ! Comme si on savait tout… Prenez ces quelques lignes comme un point d’étape, un partage d’expérience, une photographie de notre aventure toodays.me. Dans tous les cas, lancez-vous car en respectant quelques points fondamentaux, vous avez de très grandes chances que votre projet décolle.

1- L’univers toodays.me

Notre univers est formé de deux produits, une application et une capsule temporelle. Start-up : ce qu’il faut savoir

L’application Start-up : ce qu’il faut savoir

Cette application va vous permettre de regrouper, partager et transmettre vos souvenirs. Vous maitrisez toute la chaine de votre patrimoine émotionnel. Vous y trouverez un journal intime qui accueillera toutes vos pensées du jour, et une boite à chaussures numérique pour ranger et regrouper tous vos souvenirs. C’est ici, aussi, que vous allez déclarer vos capsules temporelles. Cela fait trois ans désormais que nous développons cette app.

La Capsule temporelle

C’est une version physique de la préservation des souvenirs. Vous enterrez dans une capsule des petits mots, des objets, des secrets puis vous l’enregistrez sur notre application pour décider de sa date de ré-ouverture. Imaginez retrouver une Capsule temporelle qui aurait été enterrée par vos parents ? Émotions assurées !
Elle est belle, résistante et respectueuse de l’environnement.

2- Est-ce que cela s’est passé comme prévu ?

Non, clairement non. Cela parait dingue d’ailleurs car lorsque nous avons lancé cette aventure, nous étions certains d’avoir trouvé le bon axe, la bonne formule mais beaucoup de choses ont changé, ont évolué. Par contre une chose est certaine, notre étude sociologique (bien au delà d’une simple étude de marché) a été un pilier qui nous sert encore aujourd’hui. Merci à Innoview et toute son équipe, pour ce travail.

Ne vous lancez pas dans un projet sans connaitre votre marché et tester sociologiquement votre produit. Faites un Benchmark, comparez et étudiez les réactions des gens.

Financièrement également, rien ne s’est vraiment passé comme prévu. Ce que je dirais, c’est que ne comptez pas trop sur l’argent des autres ! Les banques ont démissionné de la partie “amorçage”, les organismes financiers n’ont plus de sous, les fonds d’investissements ne rejoindront votre projet que lorsque vous aurez un chiffre d’affaires conséquent… Bref, le modèle start-up d’y il y 10 ans n’existe plus ! (Celui où l’argent coulait à flot). Il faut donc très rapidement trouver le moyen de générer un chiffre d’affaires.

C’est justement pourquoi nous avons développé la Capsule temporelle. Celle-ci nous apporte la trésorerie nécessaire pour fonctionner. Pensez bien à cela….

Dernier point : votre cible. Il va lui falloir du temps pour qu’elle adhère à votre projet. Il faut donc être patient.

3 – A/B testing Start-up : ce qu’il faut savoir

Je ne connaissais pas vraiment ce terme et aujourd’hui toutes nos actions sont faites en mode A/B testing.

Start-up : ce qu'il faut savoir

Pour faire simple, ne croyez pas en vos certitudes, testez-les. Proposez à votre audience, vos clients, votre public, un choix entre une solution A ou une solution B. En fonction de leurs réponses, faites le bon choix ! Cette méthode nous a sauvés mille fois.

4 – Apprenez par vous-même

Devenez autodidacte sur tous les sujets. Je le rappelle, vous n’avez pas d’argent, il va donc falloir faire tout, tout seul. Aujourd’hui, c’est possible de se former quasiment sur tout en quelques clics, alors foncez. Apprenez, posez des questions, discutez avec ceux qui ont plus d’expériences, partagez vos peurs et vos joies. Cela aura deux avantages : apprendre et informer les gens qui vous entourent, du projet qui entoure votre vie.

Start-up : ce qu'il faut savoir

5 – Soyez patient Start-up : ce qu’il faut savoir

C’est une qualité qu’il faut avoir ou qu’il faut développer ! La patience est votre amie que vous allez toujours avoir à vos côtés. Lorsqu’on a lancé l’application, on voulait que tout le monde, tout de suite l’installe sur son téléphone.
– “Mais notre solution est géniale alors chargez-la sur votre téléphone !”
Dites-vous que la nouveauté peut faire peur ! Si votre projet est B to C (Business to Consumers), et bien cela demande du temps, beaucoup de temps.

Transformez votre impatience en actions de développement. Start-up : ce qu’il faut savoir

“C’est toujours l’impatience de gagner qui fait perdre.”

Louis XIV

6 – Mise en lumière

Qui pourrait parler de votre projet pour que massivement des gens découvrent votre solution ? Cherchez des personnes influentes, des réseaux puissants. Développez des actions remarquables. Soyez stratège pour placer votre produit dans les mains des bonnes personnes ou sous les yeux des fans de nouveautés, de technologie, d’innovation. Il vaut mieux patienter et avoir une belle mise en lumière que de paniquer en tirant tout azimut.

Start-up : ce qu'il faut savoir

7- La finance est votre nouvelle passion

Il n’y a pas d’arrangement. Devenez comptable ! Comptez, calculez, prévoyez, faites le bilan, recomptez, tenez des tableaux. L’argent sera votre quête incessante, alors armez-vous des bons outils. Ils sont simples : un tableur excel et un logiciel pour réaliser des bilans prévisionnels (BP). Après avoir décortiqué le web, j’ai trouvé LE logiciel incroyable pour vos BP : Prévistart.

Conclusion : vos nuits vont devenir blanches… et alors ? Vivre une aventure de la sorte est inoubliable dans une vie !

les toodies

C’est, à mes yeux, une chance. Vous allez construire un projet, commercialiser un produit. Des gens vont adhérer à votre idée. Ils vont y croire et ils auront raison d’y croire. Rien que cela prouve qu’il faut se lancer et essayer. Parfois, vous serez face à un mur alors contournez l’obstacle pour continuer d’avancer.

P&P

Philippe & Peggy
Les derniers articles par Philippe & Peggy (tout voir)