Quel temps utiliser ?

En anglais, il y a deux mots pour temps, Weather et Time. En français, cette polysémie nous indique sûrement qu’il y a un lien entre le temps qui passe, le temps qu’il fait et le temps narratif. Alors quel temps utiliser?

La météo comme repère temporel ?

Dans de nombreuses sociétés, la météo est un repère temporel, ou “était” car le chamboulement du climat redessine les saisons. Désormais, il fera très chaud ou très froid. Ce désordre va aussi redessiner nos habitudes temporelles. La météo est liée au temps qui passe et inversement. Regardez l’éphéméride quotidien, nombreuses sont les citations où les Temps sont liés.

Il est donc normal que la biodiversité rentre dans une phase de perturbation complète. Depuis la nuit des temps, un cycle immuable était en place. L’été laissait la place à l’automne qui nous accompagnait vers l’hiver où la nature se reposait en vue d’un printemps fougueux. Il semble que tout ceci soit terminé et ces quelques mots écrits aujourd’hui surprendront peut-être nos historiens dans 400 ans qui diront : ” Ah bon, c’était comme cela ? “.

La nature avait un rythme temporel qui tousse désormais et les conséquences sont désastreuses, c’est un fait. Il faut constater que le temps météorologique, l’ami fidèle du temps qui passe, a malheureusement été séparé par la folie des Hommes.

Le temps qui passe lui, comme cette trotteuse que j’entends lorsque j’écris ces mots, ne peut rien y faire, il est obligé de passer, il est obligé d’avancer sans cesse. Il ne peut pas dire à l’homme : ” Je vais attendre que tu te réveilles ! “.

Les jumeaux Temps et Temps ne s’entendent plus.

Deux jumeaux regardent l'objectif, le regard sombre. Il représente le temps temporel et le temps météorologique
Les jumeaux temporels

Et nous dans tout cela ?Alors quel temps utiliser?

Eh bien, nous avons d’abord utilisé le temps pour nous positionner. Passé, présent, futur… Depuis que j’ai lu L’emploi du temps de – Michel Butor – poète et écrivain –, je ne suis plus d’accord avec cela. Il y a un présent du passé, un présent du présent et un présent du futur. Finalement, nous vivons un enchainement de présents larges et lumineux. Le passé est rétréci et le futur trop incertain. Le présent est vivable, on en a la lecture.
Une preuve en est : lorsque l’on tombe sur une vielle photo souvenir, on a l’impression de revivre la scène, on retrouve les émotions, on revoit l’ensemble de l’évènement. On est dans un présent passé chargé d’émotions. On en parle d’ailleurs dans un autre article, sur ce blog…

Évitons l’angoisse de la compression


Lorsqu’on est jeune et beau (et parfois con), le temps est large et illimité. On a le temps de tout pour tout. Cette vie devant soi n’a pas de limites… puis le temps qui passe transforme le paysage. On ne le voit pas au premier coup d’oeil mais il apparait des premières pierres au sol qui se transforment en muret, puis en vrais murs. Notre champ de vision se rétrécit d’ailleurs et notre ouverture au monde aussi mais c’est un autre sujet…

Nous avançons dans la vie et les murs de chaque côté se construisent. Au début, on y voit une forme de sécurité, mais regardez bien avec le temps qui passe, ils ne progressent plus en hauteur mais ils avancent vers nous ! C’est effrayant, nous avançons désormais dans un couloir qui ne cesse de rétrécir ! Parfois on en rêve…
(J’en profite pour vous mettre un lien interessant sur l’interprétation des rêves. Le rêve de l’écrasement est le numéro 46.
https://www.selection.ca/sante/vivre-sainement/50-significations-cachees-des-reves-les-plus-courants/)

Un couloir, comme une galerie qui débouche sur une sortie blanche très lumineuse.
Le temps qui passe peut rétrécir notre vie

Il faut refuser l’emprise du temps Quel temps utiliser ?

En choisissant de ne vivre que des “présent”, il n’y a plus de murs qui se construisent. Il apparait une notion que j’adore. Il faut arrêter de voir le temps comme un transport mais plutôt comme un lien entre différents évènements présents. D’ailleurs, lorsqu’on raconte la vie d’une célébrité, eh bien on ne raconte pas les choses minute par minute mais bien évènement par évènement ! Il faut appliquer cela pour vous. Alors quel temps utiliser?

L’autre conseil est de se donner du temps ou de prendre le temps de faire des choses. Vous avez un article à écrire, eh bien vous prenez le temps de le faire. Vous ne comptez plus en heure mais en capsule temporelle… Imaginez des parenthèses avec votre projet inscrit au milieu (article à écrire) – (Apprendre une nouvelle recette) – (Faire su sport) – (Allez dire bonjour à mon grand-père). Tous vos projets doivent survivre au temps. Vous maitrisez le temps à votre rythme. Il y a les secondes universelles et vos secondes à vous.

Le temps est un lien entre vos évènements

Un néon lumineux rose qui indique Life is now
La vie est une succession de présent

J’entends de nouveau la trotteuse… Il est 5h46 du matin et le ciel ne s’est pas encore étiré pour laisser la place au jour. Quel temps fait-il aujourd’hui ?

P&P

Les derniers articles par Victor et Romy (tout voir)