Les souvenirs

les souvenirs

Le décès d’un proche a eu une drôle de façon de me montrer le sens de la vie. Désormais c’est plutôt de longues maladies qui les emportent. On connait l’issue mais qu’il est dur d’accepter cette fatalité. On tarde pour se parler et puis après c’était trop tard… Pour ma part, j’ai voulu tout écrire d’un coup, tous les moments dont je me souvenais, les histoires drôles, les moments de bonheur. Je voulais le faire pour expliquer à mes enfants qui elle était. Mais la vie vous rattrape, on pense qu’on a tout le temps devant soi mais… non en fait. Les souvenirs sont la seule médecine. Ils se combinent avec le temps pour diluer votre peine.

Les souvenirs en vrac

Alors me voilà avec mes souvenirs en vrac, mon cahier, mon stylo et tout ce désordre… Pour excuser le fait qu’on n’y arrive pas, on se plonge dans les photos mais cela freine encore plus la réalisation du projet ! Ouvrez une boite à photos ! Bam… Vous vous noyez dans les souvenirs et vous passez un temps dingue à vous rappeler les lieux, les personnes, les années. Arrivent ensuite le rangement, le déménagement, le partage… Ah le partage des biens entre frère et sœur ! Les conflits de famille proviennent exclusivement des héritages. Alors la bienveillance du deuil s’efface comme un brouillard matinal et dévoile une situation chaotique et sombre, fait d’intérêts personnels, de jalousie, de rancœurs… C’est à moi ça ! Certains ont pris les meubles, d’autres les objets, puis la maison a été vendue. Tout ça s’est fait bien vite finalement et il ne reste plus rien.

Mais au fait, la boite à photos ? Celle qui était dans la bibliothèque ? Les fâcheries ont coupé les liens, je ne sais plus qui a récupéré ce trésor. Je n’ai donc plus de photos de ma mère. Si une seule, c’était un marque-page du jour de sa retraite.

les souvenirs photo
Photo : Charisse-kenion

Nos souvenirs sont tout

Nos souvenirs sont tout. Les souvenirs font de nous ce que nous sommes. Il y a des moments au cours de ma journée où j’aimerais pouvoir demander quelque chose à ma mère. Je donnerais n’importe quoi pour l’appeler et lui demander un conseil, une astuce, une recette ou une idée pour les prochaines vacances…

Même si je n’obtenais pas de réponses à ces questions, cela m’a fait réaliser que je devais pouvoir raconter mon histoire à ceux que j’aime dès maintenant. Je veux que mes enfants sachent qui je suis vraiment, qu’ils aient accès aux réponses qu’ils se poseront un jour. Si je ne peux pas assister aux mariages, aux anniversaires ou à un autre événement important de mes enfants, je veux pouvoir dire à quel point je suis fier d’eux ! Et je veux pouvoir leur raconter mon époque, qu’ils puissent à leur tour dévoiler à leurs enfants qu’elle aura été leur enfance, à eux. Voilà à quoi servent les souvenirs.

Et si vous n’arrivez pas à écrire, voici des gens qui le font très bien :
Reliez-vous
Le feutre rouge
Familéo

N’attendez pas

les souvenirs

Il ne faut pas attendre, il faut le faire maintenant. La technologie a créé un monde où nos souvenirs ne disparaissent pas quand nous nous en occupons. Nous sommes capables d’enregistrer toutes les choses que nous voulons dire à ceux que nous aimons.

Oui, il y aura ce travail de “mise à jour”, mais cela vaut le coup car ensuite il suffira d’entraîner ses enfants à archiver régulièrement les souvenirs.

Les souvenirs avec toodays.me

Avec notre application toodays.me, tout a été conçu pour recevoir au jour le jour vos meilleurs souvenirs. Car c’est bien à chaque jour qui passe que l’on crée ses souvenirs…

les souvenirs
Quel bonheur !

En attendant, j’ouvre mon cahier où je note les histoires de ma mère… Je vous ai déjà parlé du jour où j’ai renversé son plat de profiteroles au chocolat dans la cuisine ? Alors, c’était un dimanche…

P&P

PS: vous pouvez racontez vos souvenirs anonymement sur notre blog. Allez jetez un coup d’oeil, il y a de belles histoires 😉

Les derniers articles par Victor et Romy (tout voir)