J’ai trop de photos dans mon téléphone (comment faire le tri ?)

Notre vie numérique

J’ai 8 000 photos dans mon téléphone, ai-je donc 8 000 souvenirs ?
j’ai trop de photos dans mon téléphone (comment faire le tri?)
Non pas exactement ; la réalité, c’est que j’ai 500 vrais souvenirs. On utilise notre smartphone comme un outil de travail dans nos sociétés ultra connectées. On photographie tout et n’importe quoi pour ne pas oublier. C’est le grand bazar, une poche sans fond. J’ai trop de photos dans mon téléphone. Il faut donc éliminer toutes les photos “post-it” et captures d’écran qui ne servent à rien. Tous ces clichés que l’on prend pour “se souvenir” ne servent plus à rien très rapidement, car ils étaient simplement là en support de mémoire éphémère. Vous pouvez donc les éliminer sans souci. Rien que cette opération vous permettra de diviser le contenu de votre galerie par 2. Notre vie numérique est un ogre de médias.

C’est pareil sur la messagerie Whatsapp. Prenez une seconde et regardez le nombre de messages inutiles, c’est totalement hallucinant. On parle de Facebook ? D’Instagram ? De Gmail ?

Notre vie numérique est faite de messages. Imaginons un instant que nous les imprimions tous ! La pièce où vous êtes, là précisément, ne serait pas assez grande pour contenir une seule année de vos échanges numériques. Pourtant, ils existent et ils sont stockés pour vous dans des serveurs.

Quand avez-vous regardé un message sur Gmail qui date d’il y a deux ans, par exemple ? Jamais. Pourtant, il existe mais cela ne sert à rien et comme le stockage est invisible pour nous… On ne s’en préoccupe pas. Mis à part les documents importants pour notre retraite, notre maison, nos impôts, nos enfants, l’assurance… Tout le reste, franchement ?

Voilà LE problème : cette quantité gigantesque de données numériques qui ne servent plus à rien et que l’on stocke quand même.

J’ai trop de photos dans mon téléphone (comment faire le tri ?)
Film Gattaca

L’inconscience collective

Le constat est là : nous sommes inactifs face à ce problème. On va déployer des moyens techniques et humains considérables pour sortir un rapport constatant par exemple que les serveurs de Google polluent totalement la planète à cause de nos messages oubliés mais personne ne va passer une heure par semaine à faire le tri et vider sa corbeille. Si vous tapez “pollution numérique” sur Google, le nombre d’articles qui indique qu’il faut vider nos comptes et faire le tri est tout simplement hallucinant. En voici un très intéressant.

J’ai trop de photos dans mon téléphone (comment faire le tri ?)
Supercalculateur

La solution est devant nous ? J’ai trop de photos dans mon téléphone (comment faire le tri ?)

Greenpeace nous aide à constater mais aussi à améliorer les choses. Voici quelques uns de leurs conseils.

Si je les résume :

  • Vidons nos boites mails de messages inutiles et bien sûr videz la corbeille !
  • Faisons durer au maximum nos appareils électroniques.
  • Évitons le streaming, il vaut mieux télécharger un film, le regarder et le mettre à la poubelle.
  • Faisons le tri des applications qui ne servent pas dans nos téléphones.
  • Posons-nous la question si les fils de Facebook et Instagram améliorent grandement nos vies par exemple.
  • Ne changez pas de téléphone lorsqu’il est plein, faites le tri et récupérer ainsi de l’espace.
  • Éteignez votre box Internet la nuit (en plus vous dormirez mieux) et/ou lorsque vous partez de chez vous.
  • Inutile d’acheter des écrans 4K ou 8K, cela ne sert à rien car les images ne sont pas produites en 8K et rarement en 4K.

Alors, on critique mais pour notre projet toodays.me ?

Comment être “numérigreen” ?

Si vous saviez comme on a réfléchi à tout cela ! 🤪

Comment faire une application numérique et avoir une démarche écologique ? Voici nos arguments. Bien sûr, vos commentaires enrichiront le débat.

Nous sommes partis du fait que les souvenirs améliorent le présent et préparent l’avenir. Les regrouper, les ranger, les trier (pour éviter d’avoir 40 fois la même photo) permet déjà de faire le vide. Dès que l’on trie, on jette et finalement, on est heureux de l’avoir fait car on se libère l’esprit. N’est-ce pas Marie Kondo ?

Alors si cela fonctionne pour les objets physiques, dites-vous que cela fonctionne aussi pour le numérique.

La solution par le vide

J’ai 8 000 photos dans mon téléphone mais en réalité 500 et sont vraiment utiles pour ma vie, alors c’est parti, j’attaque la galerie photo en frontal : poubelle, poubelle, poubelle… Profitez d’un voyage en train, d’un Blablacar, d’une attente à l’aéroport pour faire le vide.

Suite à cela, regardez maintenant vos applications. La réalité, c’est que vous ne vous en servez que de 5 maximum quotidiennement, puis une dizaine de manière occasionnelle. Donc pour le reste : poubelle.

Une fois que vous avez fait le ménage, regardez maintenant la “fonction” des applications restantes. Il y a temps où on nous disait : une application = un service. Alors forcément pour notre projet, les critiques furent nombreuses puisque notre application permet de réaliser 5 opérations différentes autour du Patrimoine émotionnel (souvenirs).
Le temps va donc nous donner raison car c’est en train de changer et tant mieux.
Une application = plusieurs services. L’avantage, c’est un seul développement, une seule base de données, une seule équipe de développeurs, un seul lieu de travail, une seule connexion à Internet, etc.

J’ai trop de photos dans mon téléphone (comment faire le tri ?)

Le bonheur est ailleursJ’ai trop de photos dans mon téléphone (comment faire le tri ?)

Enfin, cherchez votre bonheur en dehors du numérique. Arrêtez-vous dans la rue et regardez les gens. Dites-vous que tous ceux de plus de 40 ans ont vécu leur enfance sans Internet. Sont-ils malheureux ? Le bonheur ne s’est pas digitalisé, bien au contraire. Vous savez pourquoi ? Car il procure une émotion à l’intérieur de notre corps. Le bonheur est aussi une expérience biologique, comme l’assure Science et Avenir.

Ce qui rend heureux, c’est une grande richesse intérieure. Savoir d’où l’on vient, vivre le présent avec ouverture et s’amuser à prédire l’avenir. On arrive à cela en écoutant et en s’enrichissant du témoignage des autres. Concernant la richesse extérieure et la propriété d’objets, prenez le temps de ranger, trier, jeter pour ne plus perdre de temps à croire qu’ils vous rendent heureux. J’ai trop de photos dans mon téléphone (comment faire le tri ?)

Bande de jeunes heureux
Photo : Brett Sayles

J’ai 8 000 photos dans mon téléphone, vivement que cela soit vraiment 8 000 souvenirs.

P&P

Les derniers articles par Victor et Romy (tout voir)